Champ d’expérience

  • Le futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques

Koselleck, Reinhart, Editions de l’EHESS : Paris, 1990

« Il est bien connu que le temps ne se laisse exprimer qu’en métaphores spatiales, mais il est manifestement plus clair de parler de « champ d’expérience » et d’ « horizon d’attente » qu’inversement d’ « horizon d’expérience » et de « champ d’attente ». […] Chronologiquement, l’expérience saute des pans entiers de temps, elle ne crée pas la moindre continuité au sens d’une présentation additive du passé. Elle est plutôt – pour reprendre ici une image de Christian Meier- comparable au hublot d’une machine à laver derrière lequel apparaît de temps à autre telle pièce bariolée du linge contenu dans la machine. »

Traverso, Enzo, Paris : La Fabrique éd. ; impr. 2005

“La dimension politique de la mémoire collective (et les abus qui l’accompagnent) ne peut qu’affecter les manières d’écrire l’histoire.

Ce livre se propose d’explorer les relations entre l’histoire et la mémoire et d’analyser certains aspects de l’usage public du passé. La matière qui s’offre à une telle réflexion est inépuisable. Je me suis fondé sur quelques thèmes connus et sur lesquels j’ai travaillé au cours de ces dernières années.”

 Hartog, François, Paris : Ed. du Seuil ; 2003 ; “La Librairie du XXIe siècle”

“La thèse majeure du livre est celle annoncée en sous-titre: le régime d’historicité contemporain serait celui du «présentisme», c’est-à-dire celui d’une valorisation du présent qui s’est «étendu tant en direction du futur que du passé » (p. 216). Toute la seconde partie, plus spécifiquement, s’attache à une mise à l’épreuve de cette thèse, par le biais d’une analyse, successivement, des notions de «mémoire» puis de «patrimoine». L’ensemble de l’ouvrage tendant au final vers le dessin de trois grands régimes d’historicité : celui des Anciens, articulé autour du passé, celui des Modernes, que le futur aiguille, et, donc, le plus récent, encore partiellement en formation, où le présent devient le terme central.”

Zimmermann, Laurent. “François Hartog, Régimes D’historicité. Présentisme Et Expériences Du Temps.” Littérature 135.3 (2004): 124-26. Web.

Coquio, Catherine, Paris : L’Arachnéen, 2015

Présentation de l’éditeur :

“La Littérature en suspens est consacré à la littérature de témoignage relative aux camps nazis et à la Shoah. Il n’étudie pas la mise en forme des témoignages de la déshumanisation mais réfléchit le statut des œuvres témoignant de la « désappartenance » comme rupture anthropologique produite par la déportation et le génocide. L’ouvrage tente d’approcher, d’abord à travers les discours qui ont été tenus sur cette question, puis dans les textes eux-mêmes et leur poétique, les effets d’une scission et d’une tension : ceux produits par l’intention de témoigner de cette rupture à l’intérieur du système de valeurs qu’est la « littérature ». Non un adieu à la littérature, donc, ni sa complète disqualification, mais sa crise et sa critique – implicite ou explicite – à la manière d’une mise en « suspens » : cette notion, empruntée à Imre Kertész, qui l’a utilisée dans un sens précis lors de la réception du prix Nobel de littérature, fait l’objet du préambule du livre et constitue son fil rouge”

Delacroix Christian, Dosse François, Garcia Patrick, Historicités. La Découverte, « Recherches », 2009, 304 pages. ISBN : 9782707156792. DOI : 10.3917/dec.delac.2009.01.

Présentation du site CAIRN :

“La notion de « régime d’historicité » est devenue un mot de passe pour aborder le rapport qu’une société entretient avec son passé, son présent et son futur. Si elle est dotée d’une grande valeur d’inspiration, son caractère labile semble autoriser tous les emplois. Cet ouvrage s’efforce d’en retracer la généalogie, qui traverse à la fois les frontières nationales et disciplinaires, et d’en interroger les usages. Depuis les années 1980, les travaux de Paul Ricœur et de Reinhart Koselleck se sont progressivement imposés comme des références centrales pour les historiens – on trouvera ici in texte inédit de chacun d’eux. François Hartog fait quant à lui le point sur les usages de la notion de « régime d’historicité », qu’il a fortement contribué à diffuser. Il rappelle que ce qu’il qualifie de « présentisme » porte la menace d’une perte du statut spécifique aussi bien du passé que du futur. Mais ce renfermement sur le présentisme est-il bien devenu le cadre indépassable de notre historicité ? Les auteurs interrogent le phénomène à plusieurs échelles, en revisitant les usages du temps passé au niveau national, au plan européen et disciplinaire. Car d’autres disciplines que l’histoire contribuent à mettre en lumière la pluralité des formes d’historicité : d’où le choix des directeurs de l’ouvrage de mesurer la complexité de cette notion en confrontant les regards de l’anthropologue, du psychanalyste ou du géographe, dans une perspective fondamentalement transversale.”

  • Histoire et psychanalyse entre science et fiction. précédé de “Un chemin non tracé”
Certeau, and Giard. Histoire Et Psychanalyse Entre Science Et Fiction. 3e édition Revue Et Augmentée. ed. Paris: Gallimard, 2016. Print. Collection Folio Histoire 258.
Extrait de la présentation de l’éditeur :
” De cette interrogation toujours reprise, de ce va-et-vient entre passé et présent, les textes ici rassemblés nouent les fils : il y est question de Foucault, de Freud et de Lacan, mais aussi de l’analyse du pouvoir, du corps, de la folie et de la fiction en histoire. “
Yerushalmi Yosef Hayim, Loraux Nicole, Mommsen Hans et al., Usages de l’oubli. Le Seuil, « Points », 1988, 96 pages. ISBN : 9782020100502. DOI : 10.3917/ls.milne.1988.01. URL : https://www-cairn-info.faraway.parisnanterre.fr/usages-de-l-oubli–9782020100502.htm
Présentation du site CAIRN :
“L’oubli est fondateur, autant que la mémoire, dont il n’est pas le contraire. Et les usages de l’oubli ne sont jamais neutres. Telles sont les conclusions des intervenants au colloque de 1987.”

 

 

Archives– Body Art-Brèche- Champ d’expérience- Commémoration- Dark Tourism– Documentaire- Evénement- Expérience- Forensic Architecture– Horizon d’attente- Living History- Mémoire collective- Monument- Patrimoine-Performance- Post-mémoire- Présence- Présentisme– Régimes d’historicité- Répertoire- Séance- Témoignage- Temporalité- Théâtralité- Trauma -Verbatim- Vraisemblance

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search