Mémoire et événement

Séminaire du 11 mars 2022 à midi (salle 528- INHA)

Denis Brouillet, Denis Brouillet est professeur des Universités à l’Université Paul Valéry Montpellier3, au département de psychologie, membre de l’équipe de recherche Dynamique Cognitive et Sociocognitive Émergente de l’Unité de recherche Epsylon. Il présentera ses travaux sur la cognition, l’environnement et l’incarnation de la mémoire.

Cognition incarnée, une cognition située et projetée, Versace, Rémy , Brouillet, Denis , Vallet, Guillaume , Mardaga, 2018

La cognition a longtemps été pensée comme opérant dans la tour d’ivoire que serait le cerveau, le corps et l’environnement tenant un rôle secondaire.

Pourtant, nos connaissances exprimées par le langage attribuent une place essentielle aux états corporels. L’approche incarnée et située de la cognition défend justement l’idée d’une cognition enracinée (incarnée) dans nos interactions sensori-motrices présentes et passées avec notre environnement physique et social. Elle est « située » car elle ne peut être envisagée indépendamment des situations dans lesquelles elle prend naissance. Dès lors, c’est l’action (l’inter-action) qui est à l’origine de la cognition et
oriente sa dynamique. Le monde ressenti (par opposition au monde physique) n’est pas pré-donné, mais au contraire projeté, ou énacté, dans une sorte d’espace-temps cognitif. En retour, cette incarnation ou projection de l’organisme définit et limite l’expression de la cognition. Par conséquent, la cognition émerge de l’état global du système et de ses perpétuelles modifications.”

(Présentation de l’éditeur)

Ce séminaire est ouvert au public, il se tiendra sous forme hybride :
Lien de l’appel vidéo : https://meet.google.com/vpy-frzr-eag

Séminaire du 21 janvier 2022 à midi (salle 528- INHA)

Les Musées, repeat

Annette Becker Pr. Histoire contemporaine, Equipe Labex RePIT, Paris-NanterreOctave Debary, Pr anthropologie, directeur du Centre d’anthropologie Culturelle(CANHTEL, SHS Sorbonne), Université de ParisFrancisco Ramos, Pr Psychologie, Université de Rio, UNIRO, Brésil On abordera les manières dont des dispositifs artistiques ou textuels traitent de la question des violences dans l’histoire et de leur transmission, y compris dans les musées d’histoire et les expositions : des violences urbaines racontées par les sciences sociales, objets du dernier ouvrage (à paraître Johanna Gondar Hildebrand & Francisco Ramos de Farias Memória e resistência Nos interstícios do poder. Rio, 2022), à celles du XXème siècle mises en scène par l’art contemporain (Octave Debary, Après, conversation avec Christian Boltanski, à paraître 2022). Répétitions, reprises, mises en scène, mises en texte. (Annette Becker, L’immontrable, guerres et violences extrêmes dans l’art et la littérature,Créaphis, oct. 2021.) 

Ce séminaire aura lieu en format hybride à l’INHA (salle 528) et sur le lien suivant :Séminaire RePiT
Vendredi, 21 janvier · 12:00 à 2:30pm
Informations de connexion Google Meet
Lien de l’appel vidéo : https://meet.google.com/opz-jhff-qfa

 

Glossaire

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search